Merci à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour notre liste d’union de la gauche. Absents du second tour, nous poursuivons de plus belle le combat,

avec vous.

« Si vous voulez laisser une chance aux causes justes, votez à gauche »

Un appel solennel de Toussaint Codaccioni : syndicaliste, ancien adjoint au maire de La Seyne, militant de toujours de la gauche républicaine.

  • Partagez sur Facebook
  • Partagez sur Facebook
En compagnie de Jean-Pierre Chevènement et Alain Jaubert.
« Je me permets ce petit message à propos des prochaines élections départementales de dimanche 20 juin, pour le premier tour, qui sera très important.

A 84 ans, ces élections sont sans doute l’un de mes derniers combats, mais mon énergie et mes convictions sont intactes.

Et quand je vois tous ces actifs et ces jeunes, Céline, Stéphane, Louis, Elodie, qui s’engagent, qui travaillent d’arrache-pied, qui sont au contact de la population, c’est avec joie, sérénité et confiance que je livre ce combat.

Cher amis, ne nous trompons pas ! La vraie gauche c’est nous. Celle qui s’oppose farouchement à l’ultra-libéralisme qui nous enchaîne.

La gauche des travailleuses et des travailleurs, des petites gens mais également celle d’une classe moyenne abusée, d’une classe intellectuelle découragée ; C’est nous.

La gauche qui combat le « Front », ce « Rassemblement » soit disant national, cette vieille extrême droite qui se déguise aujourd’hui, vous savez, comme le grand méchant loup de la fable, en mettant une jolie coiffe de gentille mère-grand… pour mieux tromper, gruger, ostraciser, haïr et casser l’ensemble de nos valeurs et notre pacte républicain, et qui nous trouvera toujours sur sa route, car nous sommes la gauche qui, par sa constance, son travail, sa proximité parviendra à faire changer d’avis des gens honnêtes et pas racistes pour deux sous.

La gauche qui parle de conviction, et pas d’ambitions personnelles au mépris de l’intérêt commun. C’est nous.

La gauche qui n’oubliera jamais les luttes acharnées de nos anciens. C’est nous.

La gauche des vraies solutions. Les démagogues utilisent la nécessaire lutte contre l’insécurité ? Pourquoi ne disent-ils pas que c’est le règne de l’injustice qui est le principal moteur de toutes les insécurités ?

Même chose pour le climat, la planète en danger. Seule la vraie gauche, celle qui ne se compromet pas avec le système, fait de l’écologie une affaire politique et sociale, et pas une nouvelle démagogie peinte en vert.

Chers amis, chers concitoyen.nes, nous nous trouvons à un moment crucial pour notre démocratie, notre République.

Faites mentir les sondages, rebellez-vous contre les faiseurs d’opinion : allez voter dimanche.

Et si vous voulez laisser une chance aux causes justes, votez à gauche. »